• Consultation
  • Nettoyage du sol
  • Service Hotelerie
  • Buanderie
  • Formation du personnel
  • Administration
  • Ambulance
  • Ambulance SAMU/SMUR
  • Infirmerie
  • Accueil Gynécologie
  • Salle d'attente dédiée à la Gynécologie
  • Scanner
  • IRM
  • Radiologie et Mammographie numérisée
  • Salle d'accouchement
  • Chambre à 1 lit
  • Salle de Kinésithérapie
  • Hôtellerie (Femme de ménage)
  • Chambre bleue à 2 lits
  • Toilettes
  • Hygiène personnelle
  • Vue d'ensemble Chambre de 2 lits
  • Chambre de 2 lits

Insolite : nos neurones peuvent vivre deux fois plus longtemps

Insolite : nos neurones peuvent vivre deux fois plus longtemps 04/03/2013 - Insolite : nos neurones peuvent vivre deux fois plus longtemps
Insolite : nos neurones peuvent vivre deux fois plus longtemps
Cette recherche neuronale a été menée sur des rongeurs et non sur des humains. Mais les résultats de la première expérience donnent bon espoir aux chercheurs. Des neurones prélevés chez des souris adultes ont été implantés dans des f?tus de rats. Quand les rats sont morts, les chercheurs ont vu au microscope que les neurones transplantés étaient toujours en état de marche. Ils en ont conclu que certains neurones de souris pouvaient avoir une vie deux fois plus longue en étant transplantés dans le cerveau de rats, qui ont une espérance de vie doublement supérieure à celles des souris. Ensuite, puisque les neurones étaient toujours vivants même après le décès des rats, les chercheurs ont constaté que la survie des neurones n?est pas programmée à l?avance mais dépend de l?environnement dans lequel ils sont placés. Suivant leur raisonnement, il serait possible de pérenniser l?existence de neurones en changeant le cerveau "hôte".
"Vous pouvez étendre la durée de vie maximum d?un animal sans s?inquiéter que ses neurones meurent avant la mort de l?animal", explique Lorenzo Magrassi, neurochirurgien à l?Université de Pavie en Italie et co-directeur de l?étude. Autrement dit, s?il était possible de vivre 150 ans avec les mêmes neurones, "vous ne perdriez pas vos neurones, parce que vos neurones n'ont pas une durée de vie limitée", poursuit le scientifique.
Sans donner un gage d?éternité, cette étude laisse néanmoins entrevoir des perspectives de transplantations neuronales chez des patients neurodégénératives comme la maladie d?Alzheimer.