• Consultation
  • Nettoyage du sol
  • Service Hotelerie
  • Buanderie
  • Formation du personnel
  • Administration
  • Ambulance
  • Ambulance SAMU/SMUR
  • Infirmerie
  • Accueil Gynécologie
  • Salle d'attente dédiée à la Gynécologie
  • Scanner
  • IRM
  • Radiologie et Mammographie numérisée
  • Salle d'accouchement
  • Chambre à 1 lit
  • Salle de Kinésithérapie
  • Hôtellerie (Femme de ménage)
  • Chambre bleue à 2 lits
  • Toilettes
  • Hygiène personnelle
  • Vue d'ensemble Chambre de 2 lits
  • Chambre de 2 lits

Clinique Ambroise Paré - Actu-Santé

Minceur : 10 astuces pour brûler les graisses plus vite 05/06/2013 - Minceur : 10 astuces pour brûler les graisses plus vite

Perdre du poids est un projet long et souvent fastidieux… Sans mettre sa santé en danger, il est possible de donner quelques coups de pouce à son organisme. On s’y met ?

Faites le plein de thé vert

Le thé vert peut aider à stimuler votre métabolisme. C’est sans doute grâce aux catéchines qu’il contient, et qui augmentent la sécrétion de noradrénaline, véritable booster du métabolisme. Grâce à cela, vous brûlez davantage de calories chaque jour !

Faites des pompes

Prendre du muscle est le meilleur moyen de brûler des calories rapidement, car le muscle brûle davantage de calories que les graisses. Le muscle augmente aussi les dépenses de votre métabolisme : même au repos, vous brûlez des calories !

Mangez du fer

Si vous manquez de fer, votre corps ne peut pas apporter suffisamment d’oxygène à vos cellules, ce qui ralentit votre métabolisme et vous fait consommer moins de calories. Pour avoir votre dose, consommez des aliments riches en fer comme la viande rouge maigre, le poulet ou encore les céréales.

Buvez de l’eau (mais deux fois de suite)

Quand vous buvez deux verres d’eau dans un temps rapproché, votre métabolisme connaît une hausse d’activité de 30% selon une étude allemande. Ainsi, en augmentant votre consommation d’eau quotidienne, vous pourriez brûler jusqu’à 17.400 calories en plus par an.

Surveillez votre thyroïde

Les problèmes d’hypothyroïde touchent 25% des femmes aux Etats-Unis. La glande thyroïde régule le métabolisme de votre corps. Quand celle-ci rencontre des difficultés, cela peut considérablement freiner la perte de poids. Ces dérèglements se soignent, mais il faut se faire dépister pour le savoir !

Evitez l’alcool

Vous n’avez pas envie de stocker vos aliments préférés sur vos hanches ? Alors préférez l’eau au vin ! L’alcool ralentit le métabolisme. Consommé en parallèle d’un repas riche en graisses et en calories, l’alcool fait brûler moins de graisses et contribue à les stocker plus facilement.

Variez les exercices

Lors de vos activités physiques, variez entre des exercices lents et des exercices de plus grande intensité. Ceci est un booster de métabolisme infaillible ! En pratiquant votre sport au gré de ses intervalles, vous brûlez davantage de graisses. Par exemple, si vous faites du jogging, intégrez dans votre parcours un petit sprint toutes les cinq minutes.

Consommez des produits laitiers

Ne supprimez pas les produits laitiers de votre alimentation si vous faites un régime, mais consommez des produits maigres, comme le lait écrémé, les yaourts maigres, etc. Le calcium agit dans le corps comme un signal et contribue à brûler les graisses plus rapidement !

Changez d’activité physique

Plus vous pratiquez une activité, plus votre corps s’y adapte, et donc, vous brûlez de moins en moins de calories. Faites varier les plaisirs !

Mangez du poisson

Les consommateurs de poisson ont tendance à avoir des niveaux plus bas de leptine. Des niveaux élevés de leptine sont souvent liés à un métabolisme faible et à des problèmes d’obésité. Essayez de consommer trois à quatre portions de poisson par semaine, et préférez le saumon, le thon ou le maquereau !

Lire plus »

Ces signes précurseurs de l'AVC 17/05/2013 - Ces signes précurseurs de l'AVC

 «Ces incidents sans gravité apparente car ils disparaissent très vite ne doivent pas être ignorés, rappelle le Pr Didier Leys, chef de service de l'unité neurovasculaire du CHU de Lille. Ils doivent au contraire être pris très au sérieux car ils annoncent souvent un accident vasculaire avec des conséquences potentiellement très graves, qu'il est possible d'éviter par une prise en charge en urgence.» Les accidents ischémiques transitoires (AIT) conduisent en effet à un accident vasculaire cérébral (AVC), ou infarctus cérébral (IC), la semaine qui suit pour 10 % des patients, et, pour la moitié de ces derniers, dans les 48 heures. Il faut donc intervenir très vite pour éviter l'AVC, qui peut être mortel ou laisser des séquelles graves.

La France a mis en place un protocole d'intervention d'urgence pour que les patients aient, le plus rapidement possible, accès à un service spécialisé. Si la prise en charge des 30.000 AIT annuels est désormais globalement satisfaisante, certaines régions souffrent encore d'un accès insuffisant à l'IRM, pourtant crucial dans cette situation. L'AIT se définit en effet comme un trouble neurologique d'origine ischémique qui dure peu de temps, généralement moins d'une heure, sans lésion céré­brale ischémique à l'imagerie.

L'AIT se produit lorsqu'un caillot libéré dans le sang voyage jusqu'au cerveau et y bloque momentanément la circulation sanguine. Cette ischémie transitoire provoque des signes neurologiques qui régressent lorsque le caillot disparaît, sans laisser de séquelles dans le cerveau. Lors d'un AVC constitué, le caillot reste en place et la circulation sanguine est interrompue assez longtemps pour provoquer des déficits neurologiques plus durables, parfois définitifs. Il existe une situation intermédiaire où les signes neurologiques semblent avoir disparu mais où (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Lire plus »

Vaincre l'insomnie 05/03/2013 - Vaincre l'insomnie
Quand on a du mal à s'endormir naturellement et que l'insomnie n'est pas chronique, on peut trouver le sommeil simplement.
Il faut mettre des sachets de lavande sous son oreiller ou éventuellement mettre quelques gouttes d'essence de lavande sous l'oreiller.
Lire plus »

Eviter à bébé les piqûres de moustique 05/03/2013 - Eviter à bébé les piqûres de moustique
Quand on a un bébé, les moustiques aiment bien sa peau et le pauvre est souvent piqué surtout en été.
On peut éviter ce désagrément à l'enfant en mettant dans l?eau de son bain cinq gouttes d'huile essentielle de citronnelle et finies les piqûres.
Lire plus »

Faire baisser une fièvre chez un enfant 05/03/2013 - Faire baisser une fièvre chez un enfant
Si un enfant a beaucoup de fièvre, il faut appeler le médecin mais en attendant ce dernier, on peut essayer de la faire baisser.
Pour cela, il faut dénuder l'enfant et lui passer une éponge avec de l'eau tiède sur tout le corps pendant une demi heure.
Lire plus »

Plus d'actualités